[google1564fc8e1c1a18b4.html]
Share
twitterlinkedinfacebook
Image 1 of 1
The tropical world of Stingless bees024.tif
The partially social Euglossa Imperialis. Their nest brings together 3 or 4 females and the brood cells are built one next to the other. Sometimes there is a dominant female, the mother with her daughters or one bigger bee that controls the nest. In a genetic competition, that dominant bee will open her sisters’ or daughters’ cells, eat the egg there then lay her own egg, which will be raised and fed by the submissive bees.///L’euglossa Imperialis est partiellement sociale. Leurs nids regroupent 3 à 4 femelles avec des cellules de couvain qui sont construites cote à cote. Souvent, il y a une dominante, la mère avec ses filles ou une abeille plus grosse qui contrôle le nid. Dans une compétition génétique, cette dominante va ouvrir les cellules de ses sœurs ou filles, manger l’œuf présent puis pondre son propre œuf qui sera élevé et nourri par les abeilles soumises.